durée : 45 min
Clément Montagnier / comédien et Aurélia Monfort / musicienne

Martin Dancoisne nous raconte la vie de Hombleux, petit village, de son enfance, perdu en Picardie, lieu des petites tragédies et de la grande.
Son grand-père vit dans ce village. Agriculteur de profession, il est aussi le roi de la bricole, du tube de colle dégoulinant, du bidouillage.
Il fabrique des maquettes de son village, de sa ferme, des moulins d’époque, bref un inventeur inconnu.
Ses mains travaillent la terre et dévoilent l’Histoire.
Il raconte les petites tragédies comme la grande, celle qui se trouve aujourd’hui sous terre et qui a donné naissance à d’étranges plantes en forme de croix. La Grande Guerre, énorme monstre qui s’était installé pendant 4 ans en Picardie, et qui plane encore dans l’air que nous respirons.

par téléphone au 06 77 54 45 40

TARIF : 12 € avec verre et collation comprises

Un peu plus sur le cabaret du petit piment…

Volonté première
Tout commence par la découverte d’objets farfelus, de photographies, laissés par un grand-père à ses petits enfants. De l’objet, plus ou moins ancien, s’effectue presque naturellement une transmission.
L’objet étant plein d’un passé, d’une symbolique et même d’un pouvoir narratif, le souvenir s’impose alors à nous et la compréhension d’un monde, qui n’est plus, devient nécessité.

La transmission
Ce spectacle est autant la volonté de transmettre que de raconter l’histoire de la transmission elle-même. Notre recherche commence avant tout par le souvenir de l’enfance, marquée par une prise de conscience forte, l’étonnement face à la découverte de certains mots ou de monuments étranges et grandioses, et des expériences vécues dans ce petit village de Picardie. Ces petites histoires anodines, simples, viennent se confronter à la grande histoire : celle des livres et des archives. L’accumulation des anecdotes d’un petit village, leur manière de s’entrelacer raconte la grande histoire, celle de 14-18 toujours présente dans l’esprit et la terre d’Hombleux.
Toujours dans la volonté de confronter le petit au grand, nous voulions peindre deux personnages, l’enfant, petit minus empreint d’innocence et de bon sens et le grand-père, colosse infatigable, travailleur aguerri plein d’une sagesse réconfortante.
Ce spectacle s’est construit sur cette opposition de l’infime et du gigantesque.
Mais aussi par deux volontés distinctes, raconter l’histoire de manière objective, et tirer celle-ci vers un aspect métaphorique et poétique.
L’idée est de mêler un aspect narratif et un aspect suggestif.

Spectacle pour un comédien,
une musicienne-bruiteuse et une caisse à outils

Création 2015 – Théâtre d’objet
à partir de 8 ans
durée 45 ‘

Idée originale, écriture, interprétation : Clément Montagnier
Mise en scène, écriture, interprétation : Aurélia Monfort
Objets : Henri Dancoisne
Création sonore : Simon Perraux, Aurélia Monfort
D’après les recherches historiques sur la guerre 14-18 de Henri Dancoisne

 

Dossier complet à télécharger ICI