Jean-Louis COMPAGNON : guitare, chant, narration
Mélanie MONTAUBIN : narration, chant, manipulations.
Elodie GENDRE : manipulations.

40 min / Cie L’arbre potager

Il est question d’une fillette qui veut retourner chez elle, d’un épouvantail sans cervelle, d’un bûcheron sans cœur et d’un lion sans courage.
Il est question de sorcières assassinées, de souliers d’argent, et d’un magicien qui n’en est pas vraiment un.
Dans ce spectacle, construit comme un livre dont on tourne les pages, installés sur une grande table-castelet, pop-up géants, machineries graphiques et trouvailles mécaniques se déploient au fur et à mesure que le récit se déroule.
Le décor de chaque scène devient petit théâtre d’objets dans lequel figurines et marionnettes prennent place.

  • Image
  • Image
  • Image
Un peu plus sur le spectacle…

L’équipe de création :
* Jean-Louis COMPAGNON : guitare, chant, narration.
* Mélanie MONTAUBIN : narration, chant, manipulations.
* Elodie GENDRE : manipulations, régie, chargée de production.
* Richard SAMMUT : regard extérieur.
* Scénographie, construction, réalisation pop-up, dessins : Charlie, Christel Doebele, Mélanie Montaubin.
Mille mercis à Dany, David, Allaoua, Laurent, Nicolas , Billy et Gilles.

Site web : http://larbrepotager.com

“Le magicien d’Oz”, devenu un classique du genre, a servi de base à notre narration.
Le texte a bien sûr été réécrit et le récit allégé pour laisser place aux manipulations et à la musique.
Nous nous sommes inspiré du voyage initiatique de ces personnages en quête de réponses à leurs questions existentielles :
Peut-on être heureux si l’on se sent déraciné ?
Notre authentique foyer n’est il pas celui qu’on se fabrique ?
Peut-on vivre sans réfléchir ?
Avoir de l’esprit est t’il plus important que d’avoir du cœur ?
Sommes-nous capables d’affronter nos peurs ?
Quelqu’un d’extérieur peut-il nous amener à trouver ce qui nous manque ?
Ou bien la solution ne serait-elle pas en nous ?

Ce spectacle est co-produit par le Centre socio-culturel de la Blaiserie à Poitiers, avec le soutien de la Région Nouvelle Aquitaine, du Conseil Départemental de la Vienne, de la Ville de Poitiers et de la Spedidam, et le partenariat de la Maison des 3 Quartiers à Poitiers et de la médiathèque de Nieuil l’Espoir.